De réveillon de dinde à réveillon de dingue

capture-decran-2016-12-30-a-22-33-59

Comme chaque année tu donnes tout pour les fêtes. Tu t’acharnes en cuisine, cherche les accessoires les plus insolites en vitrine. N’a qu’une règle choisir le  luxe. Tu t’es privée de beaucoup cette année alors tes papilles ont besoin de rattraper le temps perdu. Foie gras d’excellence, sets de table et boules à neige pour habiller le sapin, tu n’oublies rien pour surprendre ton assemblée. Enfin, tu as ces escarpins qui te saucissonnent les doigts de pieds mais tu souffres en silence pour garder la classe. Cependant, une épreuve plus difficile t’attend. Si tu es parvenue à satisfaire ta famille avec tes plus belles idées de présents, reste l’étape fatidique : la traditionnelle préparation du nouvel an. Pitié sans la dinde de l’expert du désastre assaisonnée à la Mr Been. Mais une petite voix te murmure «  c’est encore pour toi ».

Tu échappes au dîner des parents, aux huitres et au champomy de la table des enfants mais ta patience est encore mise à rude épreuve. Tes amis sont géniaux mais comptent sur un unique maestro. Bien que tu évites les ambiances molles, les grandes révérences et le concerto classique, tu te prépare à la cuvée du siècle: un tonneau de café.

Convivialité, couples, cette soirée loin des pmu et des karaokés prend des airs de rendez-vous internationaux, de rencontres de dirigeants à l’ONU. Macarons, champagne, on veut de tout mais personne n’a de directives. Pas d’appart en libre service. Eh oui, les paillassons sortent leurs épines, les canapés se rétractent à la vue de 15 gros fessiers.Dans la précipitation, la maladresse et les instants d’ivresse, sait-on jamais ce qui pourrait se perdre ou se renverser.

Toi, en cuisines tu cours contre le temps. Cendrillon prépare sa citrouille en évitant les écailles de verre. Scrute les étagères du frigo, jongle avec les épices et inspecte ta pâte feuilletée. Que cuisinier pour satisfaire tout le monde ? Sera-tu à la hauteur de ce défi de mariage ? Tu fais la plouf entre les verrines gourmettes et le plateau de truffes vapeur ligne 13. Les idées fusent et tu trembles comme une feuille d’alu.

Tampis! Pourquoi tant de peine ? Tu lâches l’affaire. L’an dernier bibi lavait ses tupperware. Cette année, la roue des desserts doit tourner. Tu avais tout préparé, lorsque dans ton dos on a tout dévoré. Et ça, tu n’a pas digéré. Alors, tu pose le tablier et prend le chemin du supermarché. Adieu saumon, mi-cuit et glace à la mangue, les chips et les plats surgelés conviendront parfaitement. Ainsi tu n’auras plus à quérir un regard ou un merci pour tes services et ta dextérité. Aura loisir de critiquer ton hôte et son assemblée de rallye. Plus besoin de guetter la cendre sur le parquet. Tu pourras tout réclamer au banquet de l’insolence. Mieux encore, plus besoin de poser tes paquets pour sonner à l’interphone. On viendra te chercher chez toi avant de trinquer. A cet instant, la légèreté t’envahit.

Tu monte sur le vespa, t’accroches à la taille de ton homme. Ecoute le moteur qui ronronne et les bruits de la nuit. Pour une fois la nuit t’appartient. La timide reprend sa place légitime. Pendant ce temps, un autre perd la face. Ton voeu est exaucé: le destin a choisi un autre dindon de la farce.

Publicités

Si ça vous plait, vous pouvez commenter. Renseignez un mail ou un nom pour que je puisse vous faire un retour. Merci de votre visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s