Street art : Un nouveau musée insolite dans le Jura

 

streetartmuseejura2017.png

 

Après la création du Grand Huit à Malakoff et du Lab 14 à Paris, Hanna Ouaziz, ancienne avocate reconvertie dans l’événementiel et Stanislas Belhomme donnent rendez-vous aux fans de street-art au Musée des arts Urbains et du street-art à Forges de Baudin dans le Jura. Petits et grands pourront ainsi voir des artistes in situ et profiter de nombreuses activités entre le 28 juin et le 7 juillet, date de l’ouverture.

A l’origine du projet du MAUSA, Stanislas Belhomme. Un passionné d’Art et agent d’artiste qui fait appel à elle pour entreprendre la réhabilitation d’un village entier pour l’ouverture d’un musée consacré aux arts urbains. Le concept est alors lancé:  Stanislas redonnera vie à un complexe agricole du XVIIIème siècle, destiné au grain, où l’on fabriquait des poêles et des fourneaux, entre autres. au travers de productions artistiques. Et, dont la surface d’exposition avoisine aujourd’hui les 22 0000 m2.

« Aujourd’hui, le street-art fleurit en Europe. On trouve des fresques à Berlin, au Portugal, comme au nord et au sud de la France… L’idée du projet était donc de rassembler des oeuvres, tout en s’éloignant de cette zone de concentration que représente Paris, par exemple. De lui donner une valeur internationale, de le démocratiser. En plus, c’est à côté de la Suisse », explique Hanna, organisatrice du projet aux côtés du fondateur.

Appréhender l’art

Cette ouverture est aussi l’occasion pour les curieux d’admirer avant tout des graffitis et des figures colorées à la bombe et la peinture acrylique, tout comme de passer à proximité d’installations en bois et figures en métal ; assemblées pièce par pièce grâce à la fonte de la matière. « Un clin d’œil au lieu brut, les forges », note l’organisatrice. On retrouvera parmi ces sculptures, les fameux origami multicolores (en papier), propres à l’univers fantasque de Mademoiselle Maurice.

Inviter dans les coulisses

L’ouverture du musée prévue pour le 8 juillet s’accompagnera aussi d’activités dédiées au jeune public. « Les enfants pourront appréhender l’art en suivant un parcours en fonction de leur âge et au travers de visites » Les adultes en revanche, peuvent se joindre dès le 28 juin au Street-Art Festival pour dix jours de sessions street-art en compagnie des 15 muralistes, graffeurs, pochoiristes et plasticiens appelés pour décorer ces lieux et attirer les collectionneurs.

Croiser RNST, serrer la main de Mr Chat, revoir les plus belles œuvres de Jon One et de Shepard Fairey , ça vous dit ?

Festival : Du 28 juin au 7 juillet
Inauguration : le 7 juillet avec performances en plein air et des concerts

Plus d’infos ici

A lire aussi sur mon blog : Le Lab 14 à Montparnasse

Valentine Puaux

Publicités

Si ça vous plait, vous pouvez commenter. Renseignez un mail ou un nom pour que je puisse vous faire un retour. Merci de votre visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s