5 conseils pour éduquer les enfants à la culture, sans les piéger dans un musée

 

vuparvalentineenfantsetculture

 

Vos enfants ne bouquinent pas assez, obsédés par l’installation d’un jeu sur tablette ? Profitez plutôt d’un moment en famille pour visiter un lieu culturel, ou participer à une activité stimulante et intergénérationnelle, sans leur imposer la visite d’une galerie d’art. 

«  Les parents doivent apporter à leurs enfants ce que ces derniers ne peuvent pas trouver seuls, comme l’histoire ou l’art, sans les contraindre de façon excessive ni décrier leurs références enfantines ou adolescentes », explique Nicole Catheline, pédopsychiatre et auteure de Harcèlements à l’école, dans un entretien accordé à Psychologies magazine en 2009. Alors pour ne pas les contraindre à lire Molière, ou les  partitions de Chopin à l’âge de 7 ans, voici quelques conseils à appliquer lors de vos sorties en famille. 

Réfléchir à une surprise mémorable

Convaincre sa famille d’aller au musée n’est pas toujours évident, notamment à cause des écarts d’âge entre frères et soeurs. Mais il est possible de faire une surprise à tout le monde. On regroupe avec soin les intérêts de chacun, même si cela nécessite quelques compromis. Bien sur si la journée « châteaux de la Loire », ou le « parcours des Incas » n’est toujours pas au goût de tous, abandonnez le « gavage » de culture et privilégiez des moments séparés avec chacun de vos enfants ; un mercredi après-midi de libre, ou une demi-journée le week-end, consacrée à lui seul.

Ses envies seront respectées et par chance, il vous redemandera une sortie de ce genre. Listez les lieux les plus adaptés puis consultez vos proches afin d’obtenir un autre point de vue. Deux critères doivent également retenir votre attention : Plus la visite-surprise sera insolite et occasionnelle, plus elle sera mémorable. En revanche, plus elle sera longue, plus il risquera de s’ennuyer, d’être impatient et déconcentré. Pour les enfants en bas-âge choisissez des exercices manuels et sensorielles, axés sur les premières découverte (espace, environnement, histoire etc…). Mettez tout le monde à contribution, à commencer par les grands-parents.

 Lui apprendre à se documenter seul

 Les parents peuvent également inverser les rôles en donnant à l’enfant un accès partiel à internet. Il aura ainsi l’impression d’avoir été guidé dans ses choix. En complément, abonnez-le à des magazines jeunesse et fixez un budget mensuel pour l’achat de livres audio ou cahiers d’activités. En lisant, ou se faisant lire des témoignages par un adulte de sa famille, il verra que d’autres enfants ont apprécié la visite thématique ou l’espace culturel en question. S’il résiste, ne le forcez pas et trouvez une alternative subtile pour lui transmettre des savoirs. Attention à ne pas vous faire avoir : un jour, il sera bien obligé de suivre ses parents là où ils l’ont décidé ! L’indulgence exclut caprices et crises de larmes. En plus, il aura de quoi réaliser un bel exposé pour l’école.

 L’inscrire à un atelier ludique de son âge

Un atelier lui permettra de sortir de sa bulle et à se débrouiller seul. Vérifiez que les ateliers sont adaptés à son âge. Il serait bien dommage de le voir en retrait ou trop en avance sur les autres participants ! S’il est en bas-âge, tentez de participer avec lui. Les plus grands eux, seront ravis de sortir avec leur meilleur ami ou leur cousine car à deux, c’est plus motivant. On choisit dans l’idéal des workshops avec à la clé la confection d’un objet scientifique ou historique.

L’enfant sera d’autant plus fier et accompli à la sortie. On songe à la programmation du Louvre, du musée de l’Armée, des Arts Décoratifs, comme de l’Exploradôme et de la Cité des sciences. D’autres étapes hors de Paris attendent également les familles ; le château de Breteuil, les sites gallo-romains, ou encore les parcs de Vendée et les sites archéologiques, basés dans le sud de la France (arènes de Nîmes etc…) 

Son anniversaire autour d’un jeu de piste

On ne se cultive pas qu’en intérieur ! Si les enfants ne tiennent pas en place, c’est parce qu’ils ont peut-être besoin de sport, plutôt que d’assister à une lecture de contes ! Faites-leur plaisir en les inscrivant à un jeu de piste ou une chasse au trésor à Paris ou en région. Leur quête de connaissances sera plus vraie que nature et stimulante, entre Versailles et la cité médiévale de Provins. Après une course contre la montre face à son équipe concurrente et pourquoi pas en costume d’époque, un gâteau d’anniversaire sera tout de même mérité, non ?

Créer un carnet de souvenirs

« Vous avez un livret » ? Combien de fois les visiteurs ont-ils entendu cette phrase dans la queue du guichet ? Elle est anodine et pourtant, c’est bien ce livret ludique qui permet aux petits de se repérer dans un musée, ou d’apprécier le détail caché d’un tableau. En plus de ce guide illustré, emportez des outils qui trompent le temps : des crayons et un appareil photo pour immortaliser et reproduire les objets en vitrine. C’est avec émotion qu’ils retrouveront plus tard, leur cahier de collages au fond d’un tiroir.

Valentine Puaux

Publicités

Si ça vous plait, vous pouvez commenter. Renseignez un mail ou un nom pour que je puisse vous faire un retour. Merci de votre visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s