5 très bonnes raisons d’aller visiter LYON

lyonvpuaux

Quoi ? Vous chantez fièrement la marseillaise mais n’avez jamais visité Lyon, la deuxième ville de France ? Si vos amis l’apprennent vous passerez pour un ganais (un idiot). Voici d’ailleurs 5 bonnes raisons de rattraper le temps perdu et de visiter la ville.

Pour son architecture insolite

Marre de recevoir des cartes postales des immeubles haussmaniens ou de voir des touristes faire mille et une poses devant la Tour Eiffel ? Dépaysez-vous dans les rues pavées du vieux Lyon, où il n’y a pas une seule bâtisse droite, sinon marquée par le temps. En vous promenant dans le quartier de Saint-Jean, ou aux alentours de celui de Saint-Paul, vous aurez l’impression de pénétrer dans un décor carolingien/ médiéval. Façades colorées, tourelles, escaliers de pierre, balconnets, arcades, même les moins experts en architecture prendront plaisir à figer les souvenirs dans leur appareil photo.

vieuxlyonvalentinepuaux.jpg

À vous de voir si vous préférez marcher sur les traces du haut clergé en vous rendant à la cathédrale Saint-Jean ou à Notre Dame de Fourvière (dans les hauteurs), ou si vous préférez sillonner les ruelles des tisseurs ou des pêcheurs. N’oubliez pas de vous aventurer dans les fameuses Traboules : des petites rues permettant de passer d’une habitation à l’autre en passant par des cours ou des escaliers un peu raides. Si elles ne sont pas toutes ouvertes au public, vous pouvez tout de même y glisser un pied par curiosité ! Sinon, rendez-vous au musée d’Histoire de la ville, le musée Gadagne pour en admirer sa cour.

vpuauxlyon

Le Musée Gadagne

Manger gastronomique (ou Presque)

 C’est sans doute au pays de la marionnette Guignol que l’on mange le mieux. Quenelles de brochet, tripe, volaille aux champignons, il y en a pour tous les goûts. Mais si vous préférez manger plus léger, goûtez une petite part de tarte à la praline, sinon goinfrez vous de cervelle des canuts. Ce fromage blanc à l’estragon se déguste aussi bien en entrée avec des crudités et du pain, qu’en dessert ! La ville est également considérée comme le berceau de la gastronomie française. Paul Bocuse, Mathieu Viannay, Guy Lassausaie, ils viennent tous d’ici ! Passez par les Halles de Paul Bocuse pour savourer des échantillons gourmands auprès des artisans et vous comprendrez pourquoi votre estomac devient récalcitrant au reste ! C’est sans oublier le saucisson brioché et ses pistaches incorporées!

jez-timms-81575-unsplash.jpg

Jez timms, Unsplash

 Faire du vélo sur des larges quais

Pas facile de pédaler dans Paris, coincé entre deux voitures. Mais en vous rendant à Lyon vous aurez la possibilité de louer des vélos à souhait pour vous promener sur les quais. Pas étonnant que depuis 2010, comme l’explique Le Point, le trafic augmente de 15% par an dans la métropole ! Et si vous êtes piéton, sachez qu’il est tendance de pique-niquer au coucher de soleil, assis sur les berges de la Saone !

lyonvelovalentinepuaux.jpg

 

pontlyonvpuaux.jpg

Se documenter sur la Résistance

Si en plus d’aimer l’architecture vous aimez fouiller dans les archives, vous êtes faits pour parcourir Lyon : un point phare en France pour comprendre la vie sous l’occupation allemande et l’organisation des réseaux de la Résistance.

C’est en effet le 19 juin 1940 que les troupes allemandes pénètrent dans la ville. Si des visites guidées dans les Traboules permettent de comprendre comment les lyonnais semaient les agents et leurs ennemis dans ces dédales, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la déportation, situé dans le 7ème arrondissement, offre aussi des informations clés sur cette période charnière. Klaus Barbie, étant d’ailleurs surnommé à l’époque « le boucher de Lyon ». On y découvre notamment des photos de Jean Moulin et une imprimante de résistants, destinée à diffuser des tracts au plus grand nombre.

museelyonvpuaux.jpg

Reconstitution d’un appartement témoin pendant la guerre, centre d’Histoire de la Résistance.

Pour voir de l’art en grand

Les amateurs de street-art trouveront leur bonheur à Lyon. Si d’une part la ville a conservé ses bâtiments historiques, elle est aussi très moderniste. Entre la fameuse fresque des lyonnais située dans le quartier bohème de Croix-Rousse (après la montée de la Grande côte), le musée urbain Tony Garnier et des œuvres de street-artists indépendants, les couleurs et les styles se mélangent !

fresquecanutsvpuaux.jpg

Ouvrez l’œil, ces créations pourraient vous inspirer ! De quoi largement concurrencer Barcelone et Berlin, deux villes réputées pour leurs nombreux trompe-l’œil et projets d’art participatif !

artlyonvpuaux.jpg

lyonfrancevpuaux.jpg

Valentine Puaux

 

Lire aussi FOOD : 6 expériences gustatives à faire en Europe

 

Publicités

2 réflexions sur “5 très bonnes raisons d’aller visiter LYON

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

Si ça vous plait, vous pouvez commenter. Renseignez un mail ou un nom pour que je puisse vous faire un retour. Merci de votre visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s